“Créer sa Mini-Entreprise, c’est pour beaucoup d’entre nous un premier contact avec le fonctionnement d’une entreprise et le monde de l’entrepreneuriat.”

Sam Kestens nous donne ses impressions sur son parcours au sein des programmes LJE et sur “l’après” en tant qu’Alumni et Coach!

“Dès la soirée de constitution, nous avons envie que le projet démarre !

Grâce à la Mini-Entreprise nous apprenons tellement et en particulier…  

Le travail d’équipe et le contact humain. Créer une Mini-Entreprise avec un groupe d’amis nous oblige à apprendre à travailler ensemble à un projet commun, à nous responsabiliser dans le rôle que nous avons chacun et à nous surpasser.

Nous apprenons à prendre la parole devant un groupe, à répartir les tâches en fonction du rôle de chacun ou encore à communiquer et à trouver ensemble des solutions face aux défis qui se présentent tout au long de la Mini-Entreprise.

Mais également, nous apprenons les différentes étapes à la création d’une entreprise de sa constitution à sa liquidation.

Nous apprenons également à transformer ce qui est à première vue une erreur en une victoire grâce au brainstorming et à la stimulation de notre créativité car il n’y pas de problème mais toujours une solution. Par exemple, nous créons un deuxième produit alors qu’une commande de matières premières pas adéquates en début de parcours avait compromis le succès de la Mini-Entreprise.

Deux moments

Les deux moments forts du parcours du Mini-Entrepreneur sont sans aucun doute le congrès et le concours de LA Mini-Entreprise de l’année.

Le congrès est un moment privilégié pour rencontrer d’autres jeunes et des entrepreneurs avisés, membres du jury.

Participer au concours, c’est l’occasion de démontrer tout ce que la Mini-Entreprise a créé et de nous surpasser en tant qu’équipe. 

La Mini-Entreprise et après ?

Faire partie du jury du concours de la Mini-Entreprise en tant qu’ancien Mini-Entrepreneur donne un autre regard sur le dossier de présentation et la prestation des Mini-Entreprises sélectionnées que celui des autres membres du jury déjà actifs dans la vie professionnelle. En tant que plus jeune membre du jury, il faut faire entendre sa voix, ce qui n’est pas toujours facile surtout lorsque le président du jury a déjà une idée bien précise de la Mini-Entreprise qu’il souhaite faire gagner… et que nous n’avons pas le même avis !

Coacher et encadrer une Mini-Entreprise, c’est vivre l’expérience de la Mini-Entreprise avec un nouveau regard et une envie de transmettre à d’autres jeunes l’envie de d’entreprendre et de ne pas avoir peur de se lancer mais aussi de faire appel à tout ce que l’on a appris durant son parcours de Mini-Entrepreneur.

Et aujourd’hui ?

Avec LJE Coachs & Alumni, nous voulons faire connaître ce projet au plus grand nombre et, grâce au réseau des Alumni, les anciens participants des programmes LJE, ainsi qu’aux coachs bénévoles, aider les jeunes qui souhaitent se lancer.”

Sam Kestens, Alumni LJE et membre de LCA.